Exposition photographique

Depuis septembre 2013, je viens jouer du violon et chanter des berceuses dans les services de néonatologie, soins intensifs, réanimation néonatale et pédiatrique du CHU de Clermont-Ferrand. Il s’agit de temps de musique proposés aux bébés nés prématurément et à leurs parents, pour accompagner de manière sensible et bienveillante ces temps d’hospitalisation qui bouleversent la famille. Ces rencontres délicates permettent souvent de constater des signes de plaisir, de détente, des endormissements paisibles, des regards attentifs, des sourires, des chants à plusieurs voix, des larmes aussi parfois, beaucoup d’émotions subtiles qui trouvent l’occasion de s’exprimer à travers la musique. Certaines familles témoignent après le retour à la maison : « Je chante quasi quotidiennement à L., c’est devenu “ notre ” chanson. »

La question du positionnement s’est posée rapidement : ni animation, ni art-thérapie, je souhaitais, dans la logique des programmes Culture-Santé, tenir le cap d’une proposition artistique pointue, et questionner la place d’un artiste en milieu de soin. C’est donc également l’histoire d’un partenariat, d’une collaboration, et progressivement d’une complicité avec l’équipe soignante qui s’est dessinée, permettant à nos compétences respectives de trouver leur complémentarité.

Au printemps 2017, la photographe Sandrine Boutry m’a accompagnée lors de cinq séances, et a ainsi réalisé un reportage. Elle a su jouer avec les contraintes de lumière et d’espace dans les chambres, mais surtout trouver une présence juste pour laisser éclore sous le regard de son objectif la fragilité de ces relations. L’enjeu était de dépasser le témoignage pour produire un travail artistique.

En complicité avec les soignantes, nous nous sommes émerveillées devant les compétences relationnelles et musicales de ces bébés si fragiles, devant l’énergie de leurs parents. Voici donc une exposition de photographies pour raconter, à travers la présence de la musique dans un service hospitalier, l’engagement des parents, la force des bébés, la bienveillance des soignants… et tant d’autres intenses émotions. Nous sommes très heureuses de faire sortir ces images de l’intimité de la néonatologie, de vous faire partager la beauté qui se dégage de ces relations.

Un grand merci aux familles et aux soignantes qui nous ont fait confiance.

Virginie Basset, violoniste
Sandrine Boutry, photographe

 

Vernissage le 19 juin à 17h30

merci de nous prévenir de votre présence : virginieviolon@gmail.com

 

Les commentaires sont fermés.